Qu’arrive-t-il si vous prenez Mifepristone et puis décidez de ne pas prendre le Misoprostol ?

 

Si, pour quelques raisons que ce soit, vous prenez Mifepristone et puis décidez que vous ne prendrez plus les comprimés de Misoprostol pour effectuer l'avortement médical, quelques conséquences pourraient se présenter :

  1. Vous pourriez subir un avortement complet sans jamais prendre Misoprostol.
  2. Vous pourriez faire un avortement manqué, ce qui signifie que le foetus n'est plus viable, mais les produits de la grossesse (les tissus et le sang de l’utérus) ne s’évacuent pas de votre corps. Cette situation doit donc être traitée avec le processus d’aspiration.
  3. Il est également possible que votre grossesse se poursuivre. Si vous décidez de poursuivre votre grossesse normalement à ce moment, il est peu probable que le Mifepristone causera des malformations foetales postérieures.

Renseignements supplémentaires

Des études démontrent qu'un foetus qui a été exposé à l’usage unique de Mifepristone et n'est pas avorté continuera à se développer normalement. 10