Pourquoi devriez-vous avoir accès à un centre hospitalier en moins de 60 minutes quand vous faites l'avortement ?

 

Il est absolument nécessaire d’être à moins de 60 minutes d’un centre hospitalier ou de premiers soins, au cas où vous perdriez trop de sang. Il s’agit de la même situation que lors d’une fausse couche pour une femme ou lorsqu’elle donne naissance. Il n’est pas nécessaire que vous habitiez dans un centre urbain. Pratiquement toutes les municipalités ou villages ayant un accès Internet ont un centre hospitalier à proximité.

Les centres hospitaliers et ceux de premiers soins doivent être équipés de matériels médicaux de basse et de personnel formé. Cet équipement et cette expertise s’avèrent les mêmes que ceux nécessités lorsqu’une femme fait une fausse couche ou accouche.


Renseignements supplémentaires:

« L'avortement médical peut être employé sans risque même dans les contextes les plus simples, c’est-à-dire de base, tant et aussi longtemps que des soins de secours demeurent disponibles pour traiter les femmes qui éprouvent des complications ou l'échec lors du processus. Les techniques utilisées pour répondre à de telles complications sont typiquement semblables à celles employées pour contrôler l'avortement spontané. Par conséquent, les services établis pour l'avortement chirurgical courant ne constituent pas un préalable obligatoire pour effectuer un avortement médical dans ledit contexte. » 6
« Un service complet d'avortement chirurgical n'est pas nécessaire afin de fournir l'avortement médical ; cependant, le support de secours avec la technique de l'aspiration devrait être disponible »4 si et tel qu’exigé. La technique de l'aspiration peut être effectuée sans électricité, à l'aide d'un aspirateur manuel. Ainsi, l'électricité n'est pas exigée pour aider des femmes souffrant de complications.