Qu’est ce qu’un avortement réussi et complet et comment savoir que c’est le cas?

 

L’expulsion de tous les produits de la grossesse (sang, tissus, embryon) est le signe d’un avortement réussi et un avortement chirurgical (curetage) n’est alors pas nécessaire. Le seul moyen de savoir si votre avortement est réussi est de passer une échographie 10 jours après la prise des médicaments. Vous ne devriez pas avoir de douleurs sévères, de saignements excessifs et prolongés ou de la fièvre. Vous allez saigner pendant une à trois semaines.

Plus d’informations:

Toutes les femmes qui avortent par médicaments ont des pertes sanguines.1 La durée des saignements varie selon les femmes et les études, mais en général, les femmes saignent pendant une à trois semaines.26
De nombreuses femmes remarquent si l’avortement est incomplet, mais nous conseillons aux femmes de passer une échographie pour être tout à fait sûre que l’avortement est réussi. Les études montrent que les femmes peuvent en général remarquer si oui ou non leur avortement est réussi sans examen médical ou échographie. On ne peut pourtant pas en être tout à fait sûre à moins d’être examinée par un médecin ou passer une échographie. Il est donc préférable de passer une échographie 10 jours après l’utilisation du Mifépristone, car seulement 80% des avortements sont complets après 5 jours.55 L’échographie permettra de vérifier que toutes les fibres et les produits de la grossesse ont été expulsés du corps de la femme.
Une femme ayant eu un avortement réussi ne devrait pas avoir aucun des symptômes de l’avortement incomplet tels que douleurs intenses, hémorragie excessive et prolongée ou fièvre.

De nombreuses études suggèrent que les femmes sont tout à fait capables d’évaluer si leur avortement médicamenteux est complet ou pas, en particulier avec un traitement comprenant le Mifépristone. Une étude a utilisé les données d’un essai clinique d’avortement par Mifepristone-Misoprostol en Chine, à Cuba et en Inde. « Sur 222 femmes, aucune n’a cru que son avortement était réussi alors qu’il ne l’était pas. 110 femmes ont cru à tort que leur avortement était incomplet, mais cette erreur les aurait juste conduit à consulter un professionnel même si ce n’était pas prévu ».1 Une autre étude impliquant des femmes américaines a conclu : « les femmes et les cliniciens sont très perspicaces lorsqu’il s’agit d’estimer l’expulsion de la poche de gestation lors d’un avortement médicamenteux par Mifépristone-Misoprostol sans avoir recours à une échographie ou un examen médical.»29